A chacun sa ruine, c’est le message que tente de définir cette section, à travers l’analyse du corps face aux monuments antiques.  Les ruines se mêlent à l’architecture des villes et se confondent dans la topographie et dans l’imaginaire des habitants. Espace de promenade, de repos, de jeu, voire refuge pour amoureux, elles sont un lieu de vie et de rêve. Ce qui n’empêche pas de constater ici ou là, (et plus souvent qu’on ne le souhaiterait sans doute), des comportements de rejet, des dégradations volontaires ou pas,  qui révèlent quelque part un sentiment de frustration de la part de la population locale, des voyageurs, et touristes en quête de repères identitaires. 

© 2023 by Sarah Lane. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now